03 44 31 10 05 / 07 86 23 31 78 --- 2 rue de l'Argilière 60 300 SENLIS gallier.avocat@gmail.com
Sélectionner une page

Maître Maxime GALLIER, Avocat en droit pénal, est intervenu en défense d’une personne poursuivie notamment pour violences conjugales et menaces de mort. Il obtient une peine réduite.

Passionné d’armes, et membre d’un club de tir, son client s’est retrouvé confronté à une relation toxique, avec celle qu’il avait rencontré dans un hôpital psychiatrique.

Le lieu de rencontre était à la hauteur d’une relation qui va dépérir jusqu’à devenir dangereuse.

A l’occasion d’une dispute, la victime va indiquer que l’auteur des faits aurait utilisé son 357 Magnum pour lui mettre dans la bouche.

Reconnaissant l’intégralité des faits – en dehors peut être de l’utilisation de l’arme – le client était tout de même en théorie passible d’une peine de plus de 10 ans de prison…

Maître Maxime GALLIER a plaidé en relevant les contradictions dans la version de la victime, outre une enquête insuffisante en certains points, qui permettait de douter de la réalité des évènements tels que décrits par l’ex compagne de son client.

Il a obtenu que la peine soit réduite à 6 mois d’emprisonnement ferme, outre 12 Mois de sursis probatoire (ancien sursis mise à l’épreuve), ce qui était inespéré compte tenu de l’état de récidive légale.

Le client échappe à une longue peine au bénéfice d’une « peine utile »: que l’un et l’autre ne soient plus en contact, que les armes soient éloignées du domicile.

Sans doute le temps nécessaire pour guérir d’une relation destructrice…

Lien presse:

https://www.courrier-picard.fr/930/locations/senlis-oise

« Il avait mis son « 357 Magnum dans la bouche de sa compagne à Cires Les Mello »