03 44 31 10 05 / 07 86 23 31 78 --- 2 rue de l'Argilière 60 300 SENLIS gallier.avocat@gmail.com
Sélectionner une page

Une affaire de séquestration et violences était jugée au Tribunal Correctionnel de SENLIS.

Après une instruction criminelle, cette affaire était plaidée dans un contexte particulier devant le Tribunal Correctionnel: le client de Maître GALLIER avait appris que son épouse entretenait une relation sentimentale avec l’un des voisins depuis plusieurs années.

Touché psychologiquement, son client avait alors entrepris de monter directement dans l’appartement de l’amant, avant qu’une scène de violence et de séquestration s’en suive.

Cette affaire a été plaidée par Maître GALLIER intervenant en défense:

« c’est un dossier où nous sommes tous mal à l’aise. Mon client a constamment assumé ls fais et a reconnu qu’il avait pété les plombs. en face, nous avons la victime qui comme le coucou fait son nid chez les autres. Ce soir là, Monsieur Nhanga de Barros s’est réfugié dans l’alcool après avoir appris que sa femme faisait l’objet d’un odieux chantage. Il va porter des coups, il va proféré une seule menace mais nous ne saurons jamais ce qu’il s’est réellement passé derrière cette porte. Une chose est certaine, il n’est pas fier de ses actes et il a toujours joué franc jeu. Depuis sa libération, il a su remonter la pente et je ne crois pas qu’un nouvel emprisonnement soit une réelle solution ».

La défense pénale était notamment axée sur le contexte de commission des infractions et d’initier un débat sur la peine à obtenir afin que celle ci puisse être aménageable.

L’indemnisation de la victime – reconnue comme telle par le client – n’a pas été discutée.

La décision a été mise en délibéré.